Du potentiel à exploiter davantage à Madagascar

Bien que Madagascar ne dispose pas encore le monopole que représente le Maroc dans le domaine de l’externalisation, surtout dans le secteur du call center, la Grande Ile dispose tout de même de sérieuse chance pour percer sur le marché. Gérald Bouillaud fait partie des investisseurs qui ont découvert ce potentiel et qui n’ont pas hésité à exploiter les atouts de l’île.

Madagascar, une destination prisée pour la délocalisation

Les grandes entreprises optent pour la délocalisation, pour la plupart dans un besoin d’optimisation de coûts. C’est une technique efficace pour rendre variables les charges fixes telles que les ressources humaines, l’administration, ou le local … Dans le cas où les compétences techniques sont requises, comme pour le référencement, la comptabilité…  l’externalisation permet de disposer d’un personnel directement opérationnel. De plus, tout ce qui concerne le recrutement et les charges salariales incombent au prestataire. Autre atout de la délocalisation, dans le cas des besoins saisonniers, les entreprises n’ont pas besoin de réajuster à chaque fois leurs ressources humaines.

Investir à Madagascar dans le domaine de l’externalisation est une aubaine également pour les grandes plateformes internationales puisqu’elles utilisent les dernières technologies. En effet, la fibre optique y est exploitée à son maximum. Selon les investisseurs, l’outsourcing représente un énorme potentiel pour l’avenir non seulement économique du pays, mais également au niveau de l’emploi. En effet, les dernières statistiques font état de plus de 300 prestataires dans le domaine avec plus de 7.000 employés.

Les atouts de la Grande Ile par rapport aux autres pays

D’après les investisseurs, Madagascar dispose d’un bon potentiel en matière d’externalisation. Son principal atout se trouve dans la disponibilité des ressources. En effet, en se référant à la démographie de la Grande Ile par rapport à ses concurrents, elle dispose de plus de jeunes mains d’œuvres. L’autre atout des Malgaches est la maîtrise de la langue de Molière étant une ancienne colonie française. Parmi les avantages d’investir à Madagascar en externalisation se trouve aussi la stabilité au niveau des employés. Cette qualité s’ajoute également à la polyvalence des agents qui est un avantage essentiel dans le domaine.

Gérald Bouillaud fait partie des investisseurs qui exploitent le domaine de l’externalisation à Madagascar. Il base la pérennité de ses activités sur la qualité du travail fourni par les ressources malgaches. « La qualité de notre service est évaluée en permanence sous la forme de grilles de performance établies lors des contrôles pendant le travail du téléacteur », a-t-il partagé. Des appels anonymes réalisés tous les deux mois permettent d’évaluer cette qualité de service fournie par les prestataires. Cette qualité est également une garantie pour les prestataires comme Bouillaud par le niveau des employés recrutés. « Des bac +2 pour la télévente, des bac +4 pour le service client », selon cet investisseur.

Vous pouvez laisser votre commentaire en bas

Répondre

Recherche